CRM : comment choisir la meilleure solution ?

Publié le : 25 décembre 20184 mins de lecture

Choisir le customer relationship management (CRM) de son entreprise n’est pas une mince affaire. En effet, un mauvais choix aura surement de mauvaises répercussions sur la rentabilité de l’activité. Pour éviter de faire des erreurs coûteuses, il conviendrait de bien cogiter et étudier ses besoins.

Des offres différentes et variées pour le logiciel CRM

Les logiciels présents sur le marché n’offrent pas tous les mêmes fonctionnalités pour centraliser les informations disponibles sur leurs clients et prospects et ne correspondent pas aux mêmes besoins. Si les un sont très complets, ergonomiques et adaptés aux solutions de Marketing Automation, d’autres sont beaucoup plus simples et moins couteux. Il est dès lors recommandé de bien étudier son budget et ses besoins avant de se lancer dans le choix de son logiciel CRM.

La stratégie / bonne intégration et ergonomie

Le chef d’entreprise est censé avoir des objectifs et devra définir ses besoins au préalable en précisant d’abord qu’un bon CRM, n’est pas celui qui propose le plus de fonctionnalités, mais plutôt celui qui dispose de toutes les fonctionnalités essentielles dont vous avez besoin pour atteindre les objectifs de votre stratégie, et puis en se demandant quel apport l’implantation du CRM aurait-elle pour son entreprise et quelles solutions de gestion dédiées à la relation clientèle, cet outil lui rajoutera.

Et quoi qu’il en soit, il ne doit pas manquer de bien étudier la manière dont le CRM sera intégré dans la routine de l’entreprise et choisir le mode de déploiement convenable.  Si le manager envisage par exemple de permettre à ses commerciaux puissent d’avoir accès au CRM sur le terrain (= votre besoin), le mieux est d’opter pour une solution qui offre une utilisation en ligne (logiciel SaaS) et qui s’adapte à tous les appareils tels que smartphones, tablette…

Il ne faut pas en sus oublier de privilégier une solution ergonomique et intuitive dotée d’options claires et d’une interface accueillante avec des couleurs flashy, des informations facilement accessibles, un menu aussi simple que complet permettant centraliser les informations disponibles sur leurs clients et prospects. Les exigences de choix ne viennent pas au hasard, il fallait bien se renseigner auprès des spécialistes, puis en comparer les offres et les prix et surtout testez avant de vous décider.

Attention, il ne faut pas être attiré uniquement par le simple coût d’acquisition, tenez compte des autres détails de frais c’est-à-dire ceux de la maintenance, l’intégration et l’infrastructure.

Se renseigner sur le marché du CRM

L’offre en matière de solutions CRM n’est pas très abondante sur le marché, voilà pourquoi le choix du CRM peut s’avérer encore plus difficile. Commencez par vous renseigner sur les offres du marché et leurs prix respectifs et comparez-les.  Vous trouverez deux alternatives :

Les logiciels externalisés, sans installation, accessibles en ligne (SaaS), proposant un modèle économique d’un forfait mensuel (Salesforce, Zendesk, Zoho…) et les logiciels internalisés, à installer, avec achat de licence. Les données de l’entreprise devraient être enregistrées sur serveurs ou sur disques durs. Celui-ci est plus onéreux et rapidement amorti.

Plan du site