Le groupe Johnson Controls s’interrogeait il y a peu sur l’évolution du cadre de travail d’ici à une vingtaine d’années. Fruit de ces réflexions, le scénario le plus probable repense l’entreprise non plus comme une structure figée et privative...